Mutuelle chambre particulière en hospitalisation

La prise en charge d’une chambre particulière

Une hospitalisation est souvent une expérience difficile à vivre et il est donc important de se protéger convenablement afin de ne pas devoir supporter des problèmes financiers qui viendront s’ajouter aux soucis de santé.
Les frais d’hospitalisation sont couverts à 80% par l’Assurance Maladie, sur base des tarifs fixés par la Sécurité sociale. Si cette prise en charge est importante, elle ne prend pas en compte les éventuels dépassements d’honoraires, le forfait journalier hospitalier et les produits de confort.
Il est recommandé de s’affilier à une mutuelle ou de souscrire un contrat d’assurance complémentaire santé couvrant totalement ou partiellement le reste à charge du patient mais également les frais supplémentaires liés à l’hospitalisation, les produits de confort ainsi que certains services comme la garde des enfants ou une participation aux frais d’une aide-ménagère ou de l’hébergement d’un proche.
La complémentaire santé est indispensable pour se protéger et mettre ses proches à l’abri des problèmes.

Nous vous conseillons de vérifier le niveau de prise en charge des produits de confort proposée par votre mutuelle avant votre admission à l’hôpital.
Il est notamment agréable de pouvoir profiter d’une chambre particulière lorsque le séjour se prolonge ou pour mieux se reposer pendant l’hospitalisation.

La chambre particulière, un réel confort

En cas d’hospitalisation programmée ou en urgence, le patient apprécie de séjourner dans une chambre particulière qui lui offre plus d’intimité et de calme. Cela permet de mieux se reposer mais également de profiter d’horaires de visites plus étendus. La chambre particulière est surtout appréciable en cas d’hospitalisation de longue durée ou après une intervention chirurgicale lourde.

Si l’hospitalisation est programmée et que le patient souhaite une chambre particulière, il est conseillé de la réserver au moment de la pré-admission afin d’être certain d’en avoir une de disponible.

Cependant, beaucoup de personnes renoncent à ce confort pour des raisons financières. Il est conseillé de bien s’informer des tarifs appliqués par l’établissement de santé avant l’hospitalisation en chambre particulière. Il existe en effet de fortes différences entre les régions et même d’un type de chambre à l’autre. Certains hôpitaux proposent en effet différentes catégories de chambres particulières avec des services « hôteliers » comme un menu plus élaboré, un coin salon, du linge de toilette ou la mise à disposition de journaux et magazines.
Ces chambres et suites peuvent coûter jusqu’à 275 euros par jour d’hospitalisation.

Le remboursement de l’Assurance maladie

L’Assurance maladie rembourse à hauteur de 80% les frais d’hospitalisation sur base des tarifs des hôpitaux publics et des cliniques conventionnées mais n’intervient jamais pour les dépassements d’honoraires et les produits de confort.
Si le patient souhaite une chambre particulière, il devra faire intervenir sa complémentaire santé si le contrat prévoit cette prise en charge ou payer le supplément de frais.
La facture sera rapidement importante et s’ajoutera au forfait journalier hospitalier qui reste dans la majorité des cas à charge du patient.

Une chambre particulière peut cependant être imposée au patient par manque de place dans les chambres communes. Dans ce cas, elle sera facturée au tarif d’une chambre à deux lits et remboursée à ce titre par la Sécurité sociale.
De même, aucun supplément ne sera réclamé si la chambre particulière est imposée pour raisons médicales comme la réanimation.

La prise en charge d’une chambre particulière par la complémentaire santé

Au moment de choisir la mutuelle ou le contrat d’assurance santé, il est important de comparer les différentes offres notamment en ce qui concerne la prise en charge d’une chambre particulière.
En effet, l’Assurance maladie ne couvre pas la chambre particulière considérée comme un élément de confort non indispensable. Il faut compter en moyenne un supplément de 60 euros par jour d’hospitalisation mais cette somme peut atteindre les 250 euros dans certaines régions et dans des hôpitaux proposant des suites avec un véritable confort hôtelier.

La plupart des complémentaires santé avec garantie hospitalisation proposent une indemnisation forfaitaire journalière de 40 à 70 euros et prennent en charge le forfait hospitalier. Il faut néanmoins vérifier si cette prise en charge est bien illimitée dans le temps ce qui est parfois indispensable pour les personnes âgées plus sujettes à des longs séjours et à une période prolongée de convalescence ou de rééducation.
Par ailleurs, il est important de choisir une mutuelle couvrant également la participation forfaitaire demandée pour chaque acte médical de plus de 120 euros.
Il existe cependant des contrats couvrant 100% des frais réels d’hospitalisation ce qui peut être intéressant pour les Seniors qui sont souvent confrontés à des séjours relativement longs en établissement de santé.
Certains contrats prévoient également une participation aux frais d’hébergement des parents en cas d’hospitalisation d’un enfant de moins de 12 ans et, plus rarement, une couverture des frais annexes comme la télévision, le téléphone ou les repas et les hébergements des accompagnants des patients adultes
A noter, les mutuelles d’entreprise couvrent généralement mieux les frais d’hospitalisation que les mutuelles individuelles.

Les établissements partenaires

De nombreuses mutuelles concluent des accords de partenariat avec des hôpitaux et autres établissements de santé ce qui permet à leurs affiliés de bénéficier de tarifs préférentiels.
Il est conseillé de se renseigner avant de choisir l’établissement de santé pour une hospitalisation programmée. Cependant, en cas d’urgence, le patient n’a généralement pas le choix de l’hôpital.

Selon les statistiques, un séjour à l’hôpital coûte en moyenne 25 euros par jour après l’intervention de l’Assurance maladie et de la mutuelle complémentaire santé. A cette somme, il faut souvent ajouter des suppléments pour les produits de confort et les dépassements d’honoraires non couverts qui peuvent vite devenir importants.

Il est donc intéressant de prendre son temps avant de choisir une garantie hospitalisation et de comparer attentivement les différentes offres et notamment la prise en charge de la chambre particulière mais également :

id vel, consequat. commodo libero eleifend ipsum quis dapibus Donec mattis