Mutuelle lunettes

Choisir une bonne mutuelle pour le remboursement des lunettes

Le système de santé français permet à chacun de bénéficier de soins de santé de qualité remboursés partiellement par l’Assurance Maladie, une branche de la Sécurité sociale.
Cependant, cette prise en charge ne suffit pas toujours et les personnes à faibles revenus ne peuvent pas faire face à des dépenses comme les prothèses dentaires ou les lunettes.
Il est donc important de s’affilier à une mutuelle complémentaire santé qui va intervenir et rembourser partiellement ou totalement le reste à charge du patient.
Les salariés sont automatiquement affiliés à la mutuelle de leur entreprise mais seul le panier minimal de soins est généralement pris en charge par l’organisme. Les travailleurs peuvent cependant compléter la couverture en s’affiliant à une surcomplémentaire santé qui répond mieux à leurs besoins réels, en fonction notamment de leur état de santé et de leur situation familiale. En effet, une personne proche de la retraite n’a pas les mêmes attentes qu’une famille nombreuse ou qu’un jeune sans personne à charge.
Il n’existe donc pas une mutuelle ou une assurance complémentaire santé idéale convenant à toutes les personnes. Il faut comparer les différentes offres et formules et choisir celle qui répond à ses besoins et à son profil avant de se décider.
C’est par exemple le cas pour la mutuelle optique.

Le port des lunettes

Les lunettes sont des accessoires indispensables pour de nombreuses personnes dès leur plus jeune âge. D’autres doivent porter des lunettes en raison de leur santé ou de leur âge, les facultés des yeux ayant tendance à diminuer avec la vieillesse.
Lorsque l’acuité visuelle n’est pas ou plus performante, il faut palier ce défaut avec des lunettes, des lentilles ou éventuellement de la chirurgie.
Il existe différents défauts du système optique entraînant des troubles de la vision ou des défauts d’adaptation nécessitant le port des lunettes ou des lentilles de contact :

  • la myopie
  • l’hypermétropie
  • l’astigmatisme
  • la presbytie

D’autres troubles oculaires de courte ou de longue durée peuvent également affecter la vision, notamment la conjonctivite, les allergies chroniques , la cataracte ou le glaucome. Ces troubles peuvent être corrigés par la prise de médicaments ou par la chirurgie.
Le port de lunettes de soleil de qualité peut également aider les personnes atteintes de certains troubles oculaires.

Les professionnels de la santé oculaire

l’ophtalmologiste

Une visite régulière chez l’ophtalmologiste, médecin spécialisé dans les yeux, permet de détecter rapidement l’apparition d’un trouble oculaire. Selon les résultats de l’examen, il prescrira des lunettes de vue ou des lentilles de contact ou recommandera une intervention chirurgicale.

L’opticien

L’opticien se charge de fabriquer les lunettes ou de délivrer les lentilles correspondant à la prescription de l’ophtalmologiste. Il peut également réaliser un examen de vue pour vérifier qu’une nouvelle visite chez le médecin ne s’impose pas avant le renouvellement du matériel optique. L’opticien est également au service du patient pour le conseiller au moment du choix d’une monture, des verres de lunettes ou du type de lentilles. Il doit également être capable de répondre aux questions relatives au remboursement de la Sécurité sociale. Il est toujours recommandé de demander un devis préalable à l’achat de nouvelles lunettes ou de lentilles de contact et de vérifier la couverture optique de la mutuelle complémentaire santé.

L’orthoptiste

L’orthoptiste est chargé par le médecin d’effectuer un dépistage, une rééducation ou une réadaptation des yeux notamment en cas de strabisme ou de paralysie oculomotrice.

Le remboursement des lunettes

Seules les lunettes de vue (montures + verres) prescrites par un ophtalmologiste sont prises en charge par la Sécurité sociale à concurrence de 60% des tarifs officiels publiés dans la Liste des Produits et Prestations remboursables par l’Assurance Maladie. Ces tarifs dépendent de l’âge du patient.

les patients âgés de moins de 18 ans

  • remboursement forfaitaire de 18,30 euros pour la monture
  • remboursement de 7,23 à 39,97 euros par verre selon le type choisi (verre blanc simple, verre blanc multifocal, verre blanc progressif) et la dioptrie

les patients âgés de 18 ans et plus

  • remboursement forfaitaire de 1,70 euros pour la monture
  • remboursement de 1,37 à 14,72 euros par verre selon le type de verre et la dioptrie
  • prise en charge d’une seule paire de lunettes par an

Fréquence des renouvellements

Si les lunettes sont cassées ou si elles ne sont plus adaptées à la vue, les patients de moins de 16 ans doivent obligatoirement consulter un ophtalmologiste qui leur prescrira des nouvelles lunettes. Dans ce cas, l’Assurance Maladie prendra en charge le remboursement forfaitaire même si l’équipement optique avait déjà été remboursé dans le courant de l’année.

Les patients âgés de 16 ans et plus ne doivent pas avoir nécessairement de prescription médicale pour le renouvellement de lunettes cassées si la dernière ordonnance date de moins de trois ans. L’opticien doit malgré tout effectuer un examen de la vue avant de délivrer des lunettes ayant la même correction que les précédentes. L’Assurance Maladie prendra en charge le remboursement de la nouvelle paire de lunettes.

Lorsque l’ordonnance délivrée par le médecin remonte a plus de trois ans ou si l’ophtalmologiste a clairement mentionné son opposition au renouvellement par l’opticien, il faut le consulter afin d’obtenir une nouvelle prescription. L’opposition du médecin s’applique lorsque :

  • le patient est atteint de troubles sévères (cataracte, diabète, glaucome…)
  • le patient est sous traitement médical de longue durée

Le remboursement des verres teintés

En principe, l’Assurance maladie ne rembourse que les verres blancs. Cependant, les verres teintés prescrits par le médecin peuvent être remboursés lorsque :

  • le patient souffre d’affections oculaires
  • le patient atteint d’une forte myopie souffre de photophobie
  • le patient souffre de photophobies non liées à un trouble de la vision

Les mutuelles d’optique

Le taux de remboursement des lunettes par la Sécurité sociale est faible et le reste à charge du patient est souvent trop important à supporter par des familles à revenus faibles ou modestes. C’est d’autant plus le cas lorsqu’il s’agit d’une famille nombreuse dont plusieurs membres doivent corriger leur vue au moyen de lunettes.
Il est donc essentiel de s’affilier à une complémentaire santé proposant un bon remboursement des lunettes. Généralement la mutuelle famille et la mutuelle senior incluent une bonne couverture optique.
Les organismes complémentaires d’assurance maladie proposent généralement différents niveaux de couverture sous forme de remboursement forfaitaire ou d’un remboursement basé sur le pourcentage. Certaines mutuelles proposent également le « tiers payant » permettant à l’affilié de ne pas devoir avancer les frais couverts par leur contrat.
Il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur de mutuelles afin de déterminer celle qui propose le meilleur remboursement en optique.

Une bonne mutuelle doit être adaptée aux besoins réels de l’affilié et de ses proches et proposer un taux de remboursement intéressant pour les lunettes. Elle doit également répondre à ses autres attentes au niveau optique :

libero justo felis accumsan efficitur. vulputate, velit,