Mutuelle pour l’hospitalisation

Choisir une mutuelle répondant à vos besoins en cas d’hospitalisation

Une hospitalisation est généralement une période difficile à vivre pour le patient comme pour son entourage. Il est donc important de connaître parfaitement ses droits et les démarches à effectuer afin d’être couverts en cas de problèmes de santé ou d’accident de la vie nécessitant une hospitalisation.
L’Assurance-Maladie intervient dans les frais d’hospitalisation et prend également en charge les frais de transport si l’état de santé et le niveau d’incapacité ou de déficience du patient nécessitent un déplacement sanitaire notamment en ambulance ou en véhicule sanitaire léger.
Cependant, les sommes restant à charge du patient après l’intervention de la Sécurité sociale restent souvent très lourdes à supporter.
Il est donc recommandé de s’affilier à une mutuelle ou de souscrire un contrat d’assurance complémentaire santé pour se mettre à l’abri en cas de graves problèmes de santé nécessitant une hospitalisation.
N’hésitez pas à comparer les différentes offres de mutuelle et à choisir celle qui répond le mieux à vos besoins. Les seniors sont particulièrement vulnérables et doivent anticiper une éventuelle dégradation de leur état de santé.
Le choix d’une mutuelle doit répondre aux besoins réels de l’affilié et de ses ayant-droits notamment en ce qui concerne l’hospitalisation et le remboursement des frais liés à celle-ci.

Comment choisir son établissement de santé ?

Sauf en cas d’urgence, le patient peut choisir librement son établissement de santé. C’est généralement le médecin traitant qui va lui indiquer l’établissement le mieux adapté au traitement de sa pathologie.
Avant de programmer une intervention dans un établissement, il est important de savoir si celui-ci est un hôpital public ou une clinique conventionnée. Dans le cas contraire, les tarifs appliqués sont souvent importants et l’Assurance-Maladie n’intervient que pour 80% des frais d’hospitalisation sur base des tarifs de la sécurité sociale. Les déplacements d’honoraires restent à charge du patient.
Il est également important de savoir qu’un forfait journalier hospitalier de 18 euros est dans la majorité des cas réclamé au patient.
Sous certaines conditions, le patient peut demander une Hospitalisation à Domicile (HAD) et bénéficier d’une couverture de 80% de la part de l’Assurance-Maladie pour les frais de consultation, de laboratoire, de location de matériel médical et de transports.
Les forfaits journaliers ainsi que les sommes restant à charge du patient hospitalisé peuvent être pris en charge partiellement ou totalement par la mutuelle ou l’assurance complémentaire santé.

Les documents d’admission

A chaque hospitalisation, un dossier comportant les documents d’admission doit être enregistré par le bureau des admissions. En cas d’intervention programmée, il est possible de remplir les différents documents de pré-admission afin de simplifier les démarches le jour de l’hospitalisation.

Pour que le dossier de pré-admission ou d’admission soit valide, il faut fournir différents documents et vérifier leur validité :

  • un justificatif d’identité (généralement la carte d’identité)
  • la carte Vitale mise à jour (ou une attestation prouvant l’ouverture des droits au remboursement par la Sécurité Sociale)
  • une carte de mutuelle ou une attestation de complémentaire santé
  • les éventuelles attestations prouvant que le patient bénéficie de la Protection Universelle maladie, d’un remboursement à 100% en cas de maladie de longue durée ou d’une pension de guerre ou d’ancien combattant
  • le cas échéant, la feuille d’accident de travail ou de maladie professionnelle

Lorsque le patient ne peut pas présenter certains documents, il devra fournir des justificatifs prouvant l’ouverture de ses droits comme un bulletin de paie, une attestation de chômage, un titre de rente ou de pension. Si le patient est étranger, il devra fournir la CEAM ou un justificatif de prise en charge par la sécurité sociale d’un pays hors UE.

Outre les documents administratifs, il est important de constituer un dossier médical comprenant carnet de santé, radiographies, résultats d’analyse…. et tout autre renseignement pouvant être utiles pour recevoir des soins appropriés à son état de santé.

L’hôpital doit fournir au patient différents documents : le certificat d’arrêt de travail, le bon de sortie et les justificatifs permettant le remboursement des frais d’hospitalisation par la Sécurité sociale et éventuellement par la mutuelle ou l’assurance.

Les différents types d’admission

Il existe différents types d’admission :

  • les soins libres en accord avec le patient qui accepte une hospitalisation afin de recevoir les soins adaptés à son état de santé
  • les soins psychiatriques à la demande d’un tiers lorsque le comportement du patient l’exige
  • les soins psychiatriques en cas de péril imminent en raison de troubles psychiatriques graves mettant en danger la vie du patient ou de ses proches
  • les soins psychiatriques sur décision du représentant de l’Etat pour troubles mentaux avérés nécessitant une hospitalisation en urgence
  • l’hospitalisation à domicile ou en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
  • l’hospitalisation à temps partiel lorsque les soins peuvent être prodigués en une ou plusieurs journées par semaine
  • l’hospitalisation de jour ou chirurgie ambulatoire permettant au patient de sortir le jour même de l’intervention

La garantie hospitalisation

La Sécurité Sociale couvre 80% des frais d’hospitalisation sur base des tarifs pratiqués dans les hôpitaux publics et les cliniques conventionnées. Pour bénéficier de cette prise en charge de garantie hospitalisation, le patient doit compléter le dossier d’admission et présenter sa carte Vitale.
Un forfait journalier de 18 euros reste à sa charge dans la majorité des cas. De même, les dépassements d’honoraires et les produits de confort ne sont jamais remboursés par la Sécurité sociale.
Certains contrats d’assurance santé et formules de complémentaire santé à titre individuel ou collectif proposent une garantie hospitalisation et prennent en charge partiellement ou totalement les forfaits journaliers et les sommes restant dues. Des patients en situation financière difficile peuvent également bénéficier d’aides de la part de la CPAM.

La prise en charge des frais liés à l’hospitalisation

Certains frais liés à l’hospitalisation peuvent être couverts par l’Assurance-Maladie, c’est le cas notamment des frais de transport sur prescription médicale. La Sécurité sociale rembourse généralement 80% de ces frais lorsque les conditions sont remplies. Cette couverture peut être intégrale dans certains cas particuliers.
En revanche, l’Assurance Maladie n’intervient jamais dans les dépassements d’honoraires et les produits de confort non indispensables comme la chambre particulière ou la location d’une télévision.
Pour bénéficier de ces remboursements d’hospitalisation, il faut donc choisir une mutuelle ou un contrat d’assurance santé avec garantie hospitalisation offrant une indemnisation forfaitaire ou couvrant 100% des frais réels d’hospitalisation. Cette clause est généralement incluse dans les mutuelles Senior.

Avant de s’engager auprès d’une mutuelle ou d’une compagnie d’assurance, il est important de choisir le contrat répondant parfaitement à ses besoins.

La garantie hospitalisation est un des critères à comparer avant la prise de décision, au même titre que les besoins en :

luctus amet, ut eget Curabitur fringilla pulvinar